L’alternative au tabac la plus accessible

La multitude de restrictions tranchées à l’égard du tabac n’ont pas suffi pour limiter la prise de produits tabagique en France. Au contraire, le nombre de consommateurs s’accroît et le phénomène menace, a priori, les générations à venir. Le comble c’est que les mordus de la cigarette combustibles sont parfaitement conscients des risques qu’ils encourent mais, de manière incompréhensible, ils continuent à en consommer.

C’est pourquoi, aujourd’hui, le nombre de vapoteur est en constante augmentation. En d’autres termes, on incite davantage les gens à se mettre à la cigarette électronique pour les aider à réduire voire arrêter la cigarette traditionnelle. Bien que sa mise en circulation se soit faites rapidement, elle compte déjà un nombre important d’adeptes.

Un moyen d’arrêter la cigarette normale

La question qui se pose et qui intrigue toujours autant est : est-ce qu’avec la cigarette électronique on peut arrêter de fumer ? Effectivement, des tests l’ont démontré et un pourcentage très représentatif des sujets (des fumeurs) ont attesté avoir arrêté la cigarette combustible.

Plus précisément, 3 fumeurs sur 4 ont pu corriger le tir : après quelques semaines de « vapote », aux oubliettes le tabac ! Par ailleurs, la e-cigarette vendue dans les boutiques ne doit pas être considérée comme un moyen de sevrage (médicaments) contre le tabac tels que sont les patchs, le Bupropion ou la Vérinicline, mais, un produit de consommation courante en substitution à la cigarette tabagique. Elle est donc conçue pour aider les fumeurs à résorber leur dépendance et combler le manque ressenti à cause de la nicotine.

C’est pourquoi, elles sont vendues avec une dose raisonnable de nicotine.
Et sur le sujet, la quantité contenue dans une cartouche ne va généralement pas au-delà de 10mg.

Autrement, la nicotine utilisée est fortement réglementée. Néanmoins, les cigarettes électroniques sont proposées également sans nicotine, tout dépend au juste des attentes du consommateur. Bien que la controverse sur les cigarettes électroniques fait encore parler d’elle, il faut admettre que le produit est largement plus sain que les cigarettes normales.

alternative tabac