Quelle cigarette électronique choisir pour vapoter ?


Désirez-vous vous aventurer dans la jungle des cigarettes ? Recherchez-vous une alternative au tabac qui serait moins nocive ou un substitut pour le sevrage tabagique ou même une offre économique ? Eh bien, la cigarette électronique est ce qu’il vous faut. Encore appelée vapoteuse ou vaporisateur personnel, il s’agit d’un dispositif électronique destiné à être inhalé. Cette cigarette produit une vapeur qui ne contient pas du tabac brûlé et donc pas de monoxyde de carbone ni de goudrons. Mais attention  ! Cela n’est pas synonyme de « sans danger »  !

Les types de cigarettes électroniques disponibles

Quelle cigarette électronique choisir pour vapoter ?

Vapoter est l’acte d’inhaler une vapeur produite par un appareil à pile tels les e-cigarettes ou les vapes. Les différentes formes des cigarettes électroniques viennent combler les besoins spécifiques des vapoteurs parmi lesquels la majorité opte soit pour une Cigarette Electronique Geekvape ou une Cigarette Electronique Vaporesso : à chacun sa préférence.

La cigarette électronique tube

D’usage très facile, c’est le premier type commercialisé de vapoteuse. Convenable pour les vapoteurs débutants, elle se présente sous une forme de tube, surtout pour rappeler la forme de la véritable cigarette. Composée d’une batterie rechargeable et d’un clearomiseur (amovible ou non), elle est disponible en de nombreux modèles aux fonctionnalités de plus en plus avancées.

La cigarette électronique pod

Vapoteuse de nouvelle génération de petite taille, voici un tout-en-un compact et très facile d’utilisation. Elle est souvent composée d’une batterie et d’une cartouche. Ce type de cigarette électronique ne possède pas de clearomiseur, mais plutôt une sorte de réservoir amélioré qui contient une résistance. Alors que certains réservoirs sont jetables, d’autres possèdent plutôt une résistance amovible.

La cigarette électronique box

Assez encombrante, la cigarette électronique box contient soit une batterie de très grande capacité, soit des accumulateurs qui permettent de vapoter plus longtemps. Elle est adéquate pour les vapoteurs experts, surtout qu’elle leur offre la possibilité d’atteindre des puissances plus élevées avec des sensations toutes nouvelles.

La cigarette électronique jetable

Elle est composée d’une batterie lithium non rechargeable, d’une cartouche fixe contenant une résistance et une bourre trempée du e-liquide, la substance même du vapotage. Elle amène à une gestuelle aspiration-vapotage-jet (dès que le réservoir du e-liquide est vide ou la batterie est déchargée), ce qui rappelle aussi l’utilisation de la traditionnelle cigarette.

Les principaux éléments d’une cigarette électronique

Quelle cigarette électronique choisir pour vapoter ? #2

Vous paraissez largué devant tout ce vocabulaire ? Pas de souci, voici la lumière sur toute cette affaire. On note :

  • une batterie : elle est constituée d’un ou de plusieurs accumulateurs dans un bloc et équipée d’un module électronique de régulation et de protection. La batterie se charge pour certains modèles avec un chargeur USB. Notons que si l’ensemble est démontable, on parle de mod
  • un atomisateur : il est muni d’une mèche ou bourre dont la fonction est de stocker le liquide et de le conduire à la résistance pour être chauffé afin de produire l’aérosol qui est ensuite aspiré dans les poumons. La famille d’atomiseur est composée de clearomiseur (réservoir + atomiseur), de cartomiseur (tube métallique rempli d’une bourre où se trouve une résistance) et même de reconstructibles
  • un réservoir : il renferme le liquide ou e-liquide. De trois types, on distingue le réservoir à bourre, le tank (sans bourre) et l’atomiseur sec pour lequel le liquide est stocké dans la mèche
  • un embout buccal ou drip tip : c’est le canal par lequel l’on aspire la vapeur sortant de l’atomiseur. Sa forme varie selon les modèles
  • du liquide ou e-jus : contenant de la nicotine ou non, avec généralement un arome de bonbons, de fruits ou de tabac blonds, il s’agit d’un mélange à base de PG (propylène glycol) et/ou de VG (glycérine végétale)

Vous voici entièrement renseigné par rapport aux cigarettes du 21ème siècle. Faites donc votre choix tout en vous rappelant que l’abus est toujours nocif pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *