La nicotine est-elle la seule mise en cause dans la dépendance ?

La dépendance est le plus grand fléau dans l’arrêt du tabac, la dépendance à la nicotine plus exactement. La nicotine, présente dans le tabac, agit comme une drogue, libérant l’hormone du plaisir appelée scientifiquement la dopamine. Logique donc, qu’en arrêtant de fumer, le fumeur ait encore envie de cette hormone et la trouve à manquer.

De nombreuses recherches tendent à prouver que la nicotine ne serait pas la seule en cause dans la processus de dépendance, ce qui met vraiment en doute l’efficacité des patchs et autres substituts nicotiniques.

Le sucre crée aussi une dépendance à la cigarette

Effectivement, des molécules différentes, les inhibiteurs de monoamine-oxydases ou IMAO qui sont présents dans la fumée sont aussi mis en cause, tout comme le sucre.
Sans sucre les cigarettes seraient très amères. Le sucre, en brûlant, libère donc les fameux IMAO, qui associés à la nicotine, créent la dépendance au tabac. Tout ceci prouve que les substituts qui ne contiennent que de la nicotine ne sont donc pas efficaces. Pourquoi ne pas tenter une méthode différente pour votre sevrage tabagique, plus douce, plus naturelle et qui aurait les mêles effets.

J’arrête de fumer avec une solution naturelle

Malta puff est une méthode à base d’huiles essentielles. Le fonctionnement est très simple, il suffit de faire un « pchiitt » dans la bouche avec ce pulvérisateur buccal pour stopper l’envie de fumer. Le sevrage peut être fait en une semaine selon son type de dépendance.

Les différentes huiles présentes dans Malta puff  agissent ensemble et confèrent au produit une bonne efficacité. Combattre sa dépendance devient un jeu d’enfant pour peu qu’on y ajoute une bonne dose de volonté.
Exit donc les vieilles méthodes et place aux nouveautés qui avancent en même temps que les recherches sur le sujet. Malta puff est 100% naturel, facile d’utilisation, pratique et ludique.

Qu’attendez vous pour essayer ?