Cigarette électronique : Comprendre la composition des e-liquides

Utilisés pour remplir les recharges des cigarettes électroniques, les e-liquides sont constitués de plusieurs ingrédients. Certains éléments qui entrent dans la composition de ces produits indispensables pour le fonctionnement des e-cigarettes sont connus pour être nocifs et dangereux pour la santé. D’autres sont moins néfastes pour l’organisme. Bref, il existe une multitude d’ingrédients utilisés pour fabriquer les liquides électroniques que vous pouvez trouver chez un grossiste e-liquide. Cet article a pour but de fournir des informations intéressantes aux utilisateurs de la cigarette électronique en présentant les différents constituants des e-liquides du marché.

Cigarette électronique : Comprendre la composition des e-liquide

La nicotine : un composant des e-liquides à bannir

Même si elle est d’origine végétale et se caractérise par une toxicité moins élevée que celle obtenue par synthèse, la nicotine qui entre dans la fabrication des e-liquides demeure un composant dangereux. C’est pour cette raison devrait être bannie de ces produits qu’on retrouve chez tout fournisseur cigarette electronique. Pour les e-liquides qui en contiennent, le dosage en nicotine doit être surveillé. C’est ainsi que la concentration en nicotine des e-liquides doit être adaptée à l’utilisateur (fumeur) en prenant en compte certains facteurs comme le nombre d’année d’addiction à la cigarette et bien plus encore.

Les composants les moins nocifs

Cigarette électronique : Comprendre la composition des e-liquides

En dehors de la nicotine dont la dangerosité a été établie par de nombreuses études scientifiques, les autres composants des e-liquides présentent moins de risques pour les utilisateurs. On peut citer notamment la Glycérine Végétale et le Propylène Glycol qui sont des ingrédients indispensables pour la production de la vapeur. Leur vaporisation à basse température qui se fait à plus ou moins 60°C donne au fumeur la sensation de profiter de la fumée d’une cigarette traditionnelle. On a également l’alcool qui est utilisé dans la composition des e-liquides pour favoriser le hit. Quant à l’eau, c’est un composant qui assure une fluidification des mélanges. En règle générale, la proportion d’alcool et d’eau utilisés entrant dans la fabrication des liquides électroniques ne peut dépasser les 5%. Enfin, les arômes font aussi partie des constituants des e-liquides moins risqués pour l’organisme des fumeurs. Ce sont des ingrédients employés pour donner plus de saveur à la vapeur produite.

Les différents arômes entrant dans la composition des e-liquides

Les utilisateurs des e-liquides ont le choix entre une grande variété d’arômes. Ce qui permet une satisfaction totale de ces derniers quels que soient leurs goûts. Il est donc possible de se procurer le traditionnel arôme en quantité suffisante tabac chez un grossiste e-cigarette. Mais pas seulement. La gamme d’arômes est assez variée pour que chaque fumeur trouve ce qui lui convient. On retrouve par conséquent plusieurs autres arômes sucrés qui se déclinent sous une multitude de saveurs : tarte aux pommes, cola, poire et bien plus encore. A côté de ces saveurs ordinaires susmentionnés, on a d’autres plus originales. C’est le cas par exemple des arômes aux saveurs fromage, pizza, et bien d’autres encore. Comme vous pouvez le constater, les possibilités en matière d’arômes sont multiples. Ce qui laisse une très grande liberté de choix aux fumeurs.