Qu'est ce qu'un booster de nicotine, à quoi ça sert et comment ça marche ?


Même si les chiffres sont difficiles à établir, il existerait plus de 3 millions d’utilisateurs de cigarette électronique en France. Les raisons de vapoter sont nombreuses. La e-cigarette constitue d’abord une alternative au tabac moins onéreuse, moins dangereuse et plus intéressante. Les goûts sont variés, les sensations multiples, et le dosage du taux de nicotine dans votre e-liquide peut-être mesuré finement. Mais, parmi les e-fumeurs, on trouve plusieurs niveaux d’expertise. De ceux qui « débutent » aux véritables confirmés qui n’hésitent pas à créer leur propre e-liquide.

Qu'est ce qu'un booster de nicotine, à quoi ça sert et comment ça marche ?

Et oui, pour ceux qui ne le savaient pas encore, il est possible de créer son propre liquide de vapotage, dosé comme vous le souhaitez. Et facilement en plus. Outre les raisons économiques (la fabrication « maison » des e-liquide étant évidemment moins onéreuse), les raisons du liquide DIY vous paraîtront évidentes : dosage du goût, de la nicotine, possibilité de mélange infini, etc.

Pourquoi utiliser les boosters de nicotine

Le hic, car il y en a un, c’est que depuis la mise en application de la Directive sur les Produits du Tabac, la cigarette électronique et les e-liquides sont considérés comme étant des produits dérivés du tabac. A ce titre, la législation prévoit une interdiction à la vente des produits contenant un taux de nicotine supérieur à 20 mg/L. Cela a peu d’incidence pour les liquides déjà préparés dont le flaconnage doit seulement être repensé. Par contre, pour ceux qui composent leur propre liquide, l’alternative à cette limitation a été imaginée par la mise en vente des boosters de nicotine. Les taux de nicotine contenus dans ces flacons ne dépassent pas la limite autorisée par la loi. La nicotine est mélangée à une base neutre, permettant ainsi de ne pas corrompre le goût que vous souhaitez donner à votre e-liquide.

Pour résumer, puisque les boosters contiennent le taux maximum de nicotine autorisé par la loi, les flacons font ainsi 10 mL, dosés à 20 mg de nicotine par mL. Ainsi, pour créer votre propre liquide pour cigarette électronique, vous aurez besoin d’une base neutre, d’un ou de plusieurs boosters de nicotine, d’arômes concentrés et éventuellement d’additifs si vous souhaitez donner à votre liquide certaines spécificités.

Comment utiliser les boosters de nicotine

Maintenant que vous avez compris les raisons de l’existence d’un tel produit, et ce à quoi il peut servir, passons à la phase pratique. Théoriquement, l’utilisation des boosters de nicotine est un jeu d’enfant. Il suffit, en effet, d’en mélanger un flacon avec un autre contenant une base neutre, c’est-à-dire dosée à 0 mg/L en nicotine. En pratique, à moins que vous ne souhaitiez créer le e-liquide le plus mauvais de la décennie, il va falloir respecter quelques règles.

Qu'est ce qu'un booster de nicotine, à quoi ça sert et comment ça marche ? #2

La première chose à prendre en compte est le ratio PG/VG du e-liquide que vous souhaitez concocter. Quelle que soit votre recette, le PG/VG composera entre 80 % et 95 % de votre mélange. C’est lui qui conditionnera la saveur de votre liquide, sa puissance, l’épaisseur de la fumée… Les boosters de nicotine contiennent également des taux de PG/VG différents. Pour un mélange le plus homogène possible, il conviendra donc de choisir un booster de nicotine avec un ratio PG/VG le plus proche de celui de la base neutre.

Ensuite, le taux de nicotine à ajouter à votre base dépend du liquide que vous recherchez. Rien ne vous empêche d’ajouter plusieurs boosters de nicotine pour créer une base nicotinée encore plus forte ! D’ailleurs, si vous souhaitez créer des liquides très chargés en nicotine, vous pouvez vous contenter de mélanger le booster avec les arômes, sans base neutre. Pour les plus raisonnables, le dosage se fera selon les envies. La formule générale pour savoir quel volume de booster de nicotine ajouter à votre préparation est la suivante : il faut multiplier le taux de nicotine souhaité au volume total de liquide que l’on souhaite préparer. En divisant le produit obtenu par 20, on obtient en mL le volume de booster qu’il faut ajouter à la préparation.

vapoter quest-ce quun booster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *